Facebook 1Inst 2Link 2Twiter 2

Blog-Article-Smash-Miniature

Zoom sur : Smash, le transfert de fichiers français, gratuit et sans limite

Développé par une start-up française, Smash bouleverse l'offre de services de transferts de fichiers avec une formule simple, généreuse et gratuite. 
 

Les solutions de transfert de fichiers via Internet ne manquent pas aujourd'hui. Entre les mastodontes comme WeTransfer, TransferNow, YouSendIt, File Mail, Send Anywhere et autre Firefox Send, l'offre est pléthorique. C'est pourtant sur ce terrain encombré que la start-up lyonnaise Smash a décidé de lancer un service accessible à l'aide d'une simple navigateur Web. Mais avec plusieurs atouts sérieux pour se distinguer de la concurrence. 
Smash 9884
En premier lieu, et comme il se doit, tout est français sur Smash, ce qui facilite notablement les manipulations pour les francophones. Ensuite, l'interface est d'une limpidité exemplaire. Très inspirée de celle de WeTransfer, elle permet de sélectionner des fichiers très facilement, par glisser-déposer ou via une fenêtre classique de sélection. Il suffit ensuite d'indiquer des adresses mail – destinataires et expéditeur –, puis d'ajouter éventuellement un texte de commentaire et de de cliquer sur le bouton idoine pour lancer le transfert. Comme avec WeTransfer, un décompte graphique affiche la progression du chargement et un message est envoyé aux destinataires quand il est terminé, avec un lien de téléchargement direct.
Quel intérêt, alors, si Smash ressemble autant à WeTransfer ? En fait, le service présente plusieurs avantages par rapport à son modèle. D'abord, il n'y a aucune limite de taille de fichiers, même dans la formule de base, totalement gratuite, alors que WeTransfer plafonne les envois à 2 Go. Ensuite, Smash conserve les fichiers pendant 14 jours, soit deux fois plus longtemps que la plupart des services similaires. En outre, Smash permet aux destinataires d'avoir un aperçu instantané des fichiers envoyés, y compris sur mobile. Par ailleurs, il est possible de protéger les fichiers avec un mot de passe et d'ajuster le délai de rétention (jusqu'à un jour) des fichiers. Enfin, Smash ne diffuse aucune publicité et il est possible de personnaliser la page de téléchargement, avec un logo et un fond d’écran, mais également le message d'attente affiché pendant le téléchargement. Autant de petites options très appréciables – notamment par les professionnels – qui sont proposés dans la page d'envoi.

Tout cela gratuitement ? Oui ! Même si cela paraît trop beau. Car Smash propose également des formules payantes, surtout destinées aux professionnels et aux entreprises (à 5 et 35 euros par mois en facturation annuelle), avec davantage de services et de rétention (jusqu'à 365 jours). Et même si la société utilise Amazon Web Services pour le stockage des données et des fichiers à travers son service S3, sur des serveurs situés en Europe et aux Etats-Unis, elle assure accorder une importance primordiale à la sécurité des données et à la confidentialité des informations personnelles, en affichant clairement sa politique. Une chose est sûre : Smash fonctionne à merveille en pratique, et il serait vraiment dommage de se priver de ce nouveau service made in France, bien plus convaincant que ses prestigieux concurrents ! 

source : https://www.clubic.com