Facebook 1Inst 2Link 2Twiter 2Datadock

Blog-Article-Instagram e-commerce-Miniature

Instagram, futur géant du e-commerce ?

Le réseau social teste aux États-Unis une nouvelle fonctionnalité permettant de payer directement ses achats dans l'application.

 

Et si l'avenir du e-commerce se jouait sur les réseaux sociaux ? La tendance, enclenchée depuis quelques années et qui consiste à pouvoir faire ses achats sans passer par les sites des marques, a pris un peu plus de poids récemment. Dans la même semaine, on a ainsi découvert un partenariat entre Facebook et la SNCF pour acheter des billets de train directement via Messenger et, surtout, le lancement, en test, d'une nouvelle fonctionnalité d'Instagram permettant de faire son shopping sans quitter l'application.

Shopping plus fluide. Les marques avaient déjà la possibilité de renvoyer d’Instagram vers leur site Internet pour que le client finalise son achat. En effet, le réseau social (propriété de Facebook) permet aux marques depuis quelques temps déjà, grâce à Instagram Shopping, de transformer leurs photos en pubs en "taguant" les produits que l'on peut y voir. D'une simple pression sur une photo ou une story, le consommateur peut voir quels sont les items disponibles à la vente et leur prix. Mais s'il voulait acheter, il devait quand même passer par le site de la marque, avec toutes les étapes que cela implique (une vingtaine de clics environ du choix au paiement).

Cette fois, Instagram va plus loin : avec "Shopping Chekout", plus besoin de quitter l’application pour faire ses achats. Vous appuyez sur la photo du produit, vous choisissez l'item qui vous plaît, vous définissez les modalités de livraison, vous payez et vous retournez liker les photos de vacances ou de nourriture de vos amis tranquillement. À aucun moment vous ne quittez Instagram et le nombre de clics s'en trouve sensiblement réduit. Les marques perdent du trafic sur leur site mais en contrepartie, elles touchent une commission sur chaque achat.

19600

Un futur acteur majeur du e-commerce ? Pour l’instant, cette nouvelle fonctionnalité d’Instagram n’est disponible qu’aux États-Unis. Elle est testée auprès d’une vingtaine de grandes marques telles qu'Adidas, Dior, Prada, H&M, Burberry, Nike, Uniqlo ou encore Zara. Si l'essai est concluant, elle sera déployée dans d’autres pays, peut-être bien en France, d'ici fin 2019 et avec d'autres marques. Instagram deviendrait ainsi un acteur majeur du e-commerce, sur le modèle de WeChat. Le concurrent chinois de Facebook propose depuis longtemps une fonction shopping à son milliard d'utilisateurs.