Link 1FacebookTwiterInst 1

Blog

  • Zoom sur : Smash, le transfert de fichiers français, gratuit et sans limite

    Développé par une start-up française, Smash bouleverse l'offre de services de transferts de fichiers avec une formule simple, généreuse et gratuite. 

    Les solutions de transfert de fichiers via Internet ne manquent pas aujourd'hui. Entre les mastodontes comme WeTransfer, TransferNow, YouSendIt, File Mail, Send Anywhere et autre Firefox Send, l'offre est pléthorique. C'est pourtant sur ce terrain encombré que la start-up lyonnaise Smash a décidé de lancer un service accessible à l'aide d'une simple navigateur Web. Mais avec plusieurs atouts sérieux pour se distinguer de la concurrence. 
    Smash 9884
    En premier lieu, et comme il se doit, tout est français sur Smash, ce qui facilite notablement les manipulations pour les francophones. Ensuite, l'interface est d'une limpidité exemplaire. Très inspirée de celle de WeTransfer, elle permet de sélectionner des fichiers très facilement, par glisser-déposer ou via une fenêtre classique de sélection. Il suffit ensuite d'indiquer des adresses mail – destinataires et expéditeur –, puis d'ajouter éventuellement un texte de commentaire et de de cliquer sur le bouton idoine pour lancer le transfert. Comme avec WeTransfer, un décompte graphique affiche la progression du chargement et un message est envoyé aux destinataires quand il est terminé, avec un lien de téléchargement direct.
    Quel intérêt, alors, si Smash ressemble autant à WeTransfer ? En fait, le service présente plusieurs avantages par rapport à son modèle. D'abord, il n'y a aucune limite de taille de fichiers, même dans la formule de base, totalement gratuite, alors que WeTransfer plafonne les envois à 2 Go. Ensuite, Smash conserve les fichiers pendant 14 jours, soit deux fois plus longtemps que la plupart des services similaires. En outre, Smash permet aux destinataires d'avoir un aperçu instantané des fichiers envoyés, y compris sur mobile. Par ailleurs, il est possible de protéger les fichiers avec un mot de passe et d'ajuster le délai de rétention (jusqu'à un jour) des fichiers. Enfin, Smash ne diffuse aucune publicité et il est possible de personnaliser la page de téléchargement, avec un logo et un fond d’écran, mais également le message d'attente affiché pendant le téléchargement. Autant de petites options très appréciables – notamment par les professionnels – qui sont proposés dans la page d'envoi.

    Tout cela gratuitement ? Oui ! Même si cela paraît trop beau. Car Smash propose également des formules payantes, surtout destinées aux professionnels et aux entreprises (à 5 et 35 euros par mois en facturation annuelle), avec davantage de services et de rétention (jusqu'à 365 jours). Et même si la société utilise Amazon Web Services pour le stockage des données et des fichiers à travers son service S3, sur des serveurs situés en Europe et aux Etats-Unis, elle assure accorder une importance primordiale à la sécurité des données et à la confidentialité des informations personnelles, en affichant clairement sa politique. Une chose est sûre : Smash fonctionne à merveille en pratique, et il serait vraiment dommage de se priver de ce nouveau service made in France, bien plus convaincant que ses prestigieux concurrents ! 

  • Instagram, futur géant du e-commerce ?

    Le réseau social teste aux États-Unis une nouvelle fonctionnalité permettant de payer directement ses achats dans l'application.

    Et si l'avenir du e-commerce se jouait sur les réseaux sociaux ? La tendance, enclenchée depuis quelques années et qui consiste à pouvoir faire ses achats sans passer par les sites des marques, a pris un peu plus de poids récemment. Dans la même semaine, on a ainsi découvert un partenariat entre Facebook et la SNCF pour acheter des billets de train directement via Messenger et, surtout, le lancement, en test, d'une nouvelle fonctionnalité d'Instagram permettant de faire son shopping sans quitter l'application.

    Shopping plus fluide. Les marques avaient déjà la possibilité de renvoyer d’Instagram vers leur site Internet pour que le client finalise son achat. En effet, le réseau social (propriété de Facebook) permet aux marques depuis quelques temps déjà, grâce à Instagram Shopping, de transformer leurs photos en pubs en "taguant" les produits que l'on peut y voir. D'une simple pression sur une photo ou une story, le consommateur peut voir quels sont les items disponibles à la vente et leur prix. Mais s'il voulait acheter, il devait quand même passer par le site de la marque, avec toutes les étapes que cela implique (une vingtaine de clics environ du choix au paiement).

    Cette fois, Instagram va plus loin : avec "Shopping Chekout", plus besoin de quitter l’application pour faire ses achats. Vous appuyez sur la photo du produit, vous choisissez l'item qui vous plaît, vous définissez les modalités de livraison, vous payez et vous retournez liker les photos de vacances ou de nourriture de vos amis tranquillement. À aucun moment vous ne quittez Instagram et le nombre de clics s'en trouve sensiblement réduit. Les marques perdent du trafic sur leur site mais en contrepartie, elles touchent une commission sur chaque achat.

    19600

    Un futur acteur majeur du e-commerce ? Pour l’instant, cette nouvelle fonctionnalité d’Instagram n’est disponible qu’aux États-Unis. Elle est testée auprès d’une vingtaine de grandes marques telles qu'Adidas, Dior, Prada, H&M, Burberry, Nike, Uniqlo ou encore Zara. Si l'essai est concluant, elle sera déployée dans d’autres pays, peut-être bien en France, d'ici fin 2019 et avec d'autres marques. Instagram deviendrait ainsi un acteur majeur du e-commerce, sur le modèle de WeChat. Le concurrent chinois de Facebook propose depuis longtemps une fonction shopping à son milliard d'utilisateurs.

  • Le logiciel du mois : Henrri ! Le logiciel de facturation gratuit

    Vous allez aimer Henrri !

    Le logiciel de facturation gratuit le plus abouti sur le marché

    Tichri s'efforce de trouver pour vous les meilleurs logiciels et solutions sur le marché pour vous aider à mieux gerer votre entreprise.

    Zoom sur la solution en ligne "Henrri" pour creer et gerer vos factures.

    (Découvrez prochainement notre test en vidéo)

    Lancé par Rivalis, n°1 du Pilotage d’Entreprise en France, Henrri est le fruit de 20 ans d’expérience et de plus de 15 000 heures de développement. Notre objectif ? En faire le meilleur outil de gestion pour le dirigeant de TPE-PME. C’est pourquoi nous avons intégré dans Henrri les fonctionnalités essentielles d’un logiciel de facturation, mais aussi des fonctionnalités supplémentaires et uniques à Henrriqui vous permettront d’aller plus vite et de faciliter votre gestion au quotidien. De plus, Henrri est évolutif : des modules additionnels vous sont proposés régulièrement pour aller plus loin et développer vos performances (module Pilotage Rivalis).

    Numerotation henrri 1024x521

     

    Pourquoi gratuit ?

      Henrri est un logiciel de facturation en ligne professionnel et gratuit. Il vous permet d’effectuer vos factures, devis, relances d’impayés et couvre la majorité des besoins d’un entrepreneur indépendant ou d’une TPE-PME.

    Pourquoi un logiciel de facturation gratuit ?

    Tout d’abord pour répondre à une demande du marché. Selon certaines études, 45% des TPE-PME utilisent encore Excel ou Word pour facturer. En 2019 (et depuis le 1er janvier 2018), il est obligatoire de facturer avec un logiciel agréé par l’Etat et on ne pourra bientôt plus facturer sur Excel. Nous avons créé Henrri pour donner une solution à tous les entrepreneurs qui cherchent aujourd’hui une solution gratuite pour facturer de manière professionnelle.

    Le groupe Phosphore, basé en Alsace, édite des solutions pour les TPE-PME depuis 1994. Nous avons aujourd’hui 150 000 utilisateurs et nous souhaitions aussi offrir un beau cadeau à ceux qui nous font vivre : c’est aussi notre façon à nous de vous dire merci.

    Comment gagnons-nous notre vie ?

    Notre stratégie de long terme est tout de miser sur la satisfaction de nos utilisateurs. Nous pensons que vous serez tellement satisfaits d’Henrri que beaucoup d’entre vous souhaiteront aller plus loin avec nous. Ainsi, dans l’appstore d’Henrri, nous proposerons des modules additionnels qui pourront être payants (modules métiers, aide au financement, développement d’affaires, etc.). Beaucoup achèteront ces modules pour étendre les fonctionnalités de leur Henrri et améliorer les performances de leur entreprise, et d’autres resteront toujours en gratuit : nous traiterons tous nos utilisateurs avec la même attention.

    Nous souhaitions sur cette page répondre également à quelques questions souvent posées concernant la gratuité d’Henrri :

    « Ok, mais j’ai quoi en gratuit ? »

    Nous avons inclus tout ce qui était nécessaire pour facturer comme un pro, et bien plus encore : relances automatiques d’impayés, suivi d’activité et tableaux de bord, regroupements d’articles, alertes, etc. Henrri dispose déjà de 42 fonctionnalités gratuites que nous vous invitons à découvrir directement en créant votre compte. Pour le futur, nous pensons déjà à d’autres fonctionnalités gratuites pour vous dans Henrri.

    « Ok c’est gratuit, mais que faites-vous de mes données ? »

    Vous êtes le seul propriétaire de vos données, qui sont confidentielles et sécurisées. Notre politique de confidentialité est très claire en la matière.

    « Ok c’est gratuit, mais puis-je sortir d’Henrri ? »

    Vous pouvez sortir d’Henrri du jour ou lendemain, sans aucun frais. Il vous suffit d’exporter l’ensemble de vos factures et documents pour démarrer avec une autre logiciel si vous le souhaitez.

    « Ok c’est gratuit, mais il doit y avoir de la publicité ? »

    Notre modèle n’est pas basé sur la publicité, nous ne mettrons donc pas de publicité dans Henrri.

    Lire la suite

  • Actu' Geek : Les nouveautés semaine (N°13)

    DimsSamsung a dévoilé un nouveau moniteur pour joueur invétéré. Et le constructeur sud-coréen voit les choses en grand puisque son écran incurvé offre une diagonale de 49 pouces et un affichage 5K


     

    Lire la suite

  • Formation au numérique : les Français, attentistes, tardent à monter en compétence

    Les Français sont peu enclins à l'innovation et à la formation au numérique,

    selon une étude publiée par Randstad.

    Lire la suite

  • Nouveauté smartphone

    Samsung annonce la sortie de son portable pliable avec la 5G pour près de 2000$

     

    Lire la suite

  • Du nouveau pour les Emojis

    Des nouveaux emojis

    Lire la suite